Rue Saint Malo – Brest d’antan …

Tags

, , ,

La rue Saint Malo, à Brest, Finistère, tiendrait son nom de ses premiers habitants, les charpentiers de marine, malouins, venus à Brest lors de l’essor du port.

Le long des pavés de cette rue contemporaine de la Révolution, les premières maisons en pierre dateraient des années 1690 et sont la mémoire d’un vieux Brest populaire.

Comme chacun le sait Brest n’a pas été épargnée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. A la fin de la guerre, seuls quatre immeubles tenaient encore debout dans le centre-ville. Et pourtant au fin fond du quartier de Recouvrance, sur la rive droite de Brest, dont les rues étroites restituent encore l’atmosphère des quartiers du vieux Brest qu’aimait Chateaubriand:

« Mon imagination se jouait de ces espaces. Souvent assis sur quelque mât qui gisait le long du quai de Recouvrance, je regardais les mouvements de la foule: constructeurs, matelots, militaires, douaniers, forçats passaient, repassaient devant moi. »

Cette rue Saint-Malo a survécu aux guerres et a résisté à la modernisation urbaine. Au 21ème siècle, la rue Saint Malo est le témoin important de l’identité de Brest. 

Au coeur du vallon de Pontaniou, en contrebas des Capucins on accède à la rue par les escaliers  de la Madeleine, ceux-ci remontent vers le plateau des Capucins par conséquent la ruelle n’est pas une impasse comme on pourrait l’imaginer. La rue Saint Malo longe le mur de la cour de la Madeleine et sa fontaine, où, au 18ème siècle était érigé le Refuge Royal, lieu de résidence des pensionnées du roi et d’enfermement pour les dames de « petite vertu ».

De l’autre côté, elle est bordée de maisons datant du 18ème et 19ème siècles avec l’arrière des jardins et des cours en terrasse. Actuellement, De nos jours, la Levée de Pontaniou, passage voûté menant à la crique n’est plus accessible afin d’empêcher l’accès à l’arsenal de Brest, les rives de la rivière Penfeld étant exclusivement réservées à la Marine Nationale.  

Depuis 2013, l’association “Vivre la Rue” a redonné un peu de vie à la rue Saint Malo avec entre autres un café-culture “Au Coin de la Rue” ouvert à tous.

En empruntant la Rue Saint Malo de Brest, je ressens que le temps s’est arrêté sur des souvenirs impérissables…