Tags

, , , ,

fullsizeoutput_3e54

Ce drame réalisé par Hirokazu Kore-eda a obtenu la Palme d’Or lors du 71ème Festival de  Cannes en 2018.

Le titre résume le scénario et met tout de suite le spectateur dans l’ambiance de cette famille pauvre et marginalisée, empilée dans un minuscule taudis où tout est capharnaüm. Ils vivent de petits boulots, de menus larcins, de débrouille. C’est leur seule façon de survivre.

Un soir, ils recueillent une petite fille, Yuri,  probablement délaissée par ses parents. Bien vite, ils l’initient au vol à l’étalage. Le plus jeune de la famille, Shôta trouve en Yuri une complice aussi bien dans le domaine du chapardage que dans l’affectif. Il faut quand même souligner que l’arrivée de la petite perturbe quelque peu l’équilibre de la famille, qui, malgré leur pauvreté trouve un certain bonheur de vivre ensemble.

Un jour, l’histoire bascule, un imprévu…

Deux heures de d’émotion et de subtilité où l’interprétation des comédiens est juste magnifique.

Le réalisateur confie qu’« avant le tournage, (il se disait) que ce film était une fable et (se demandait) comment insuffler de la poésie au cœur de la réalité qu’il décrit » .

La poésie est là, Kore-eda vous avez réussi!