Tags

, , , , , , , , ,

antemoro-2

L’ Antaimoro (ou Antemore) est un papier fait à la main à partir des écorces de l’Havoha (ou Avoha) arbuste de la côte sud-est de Madagascar. En fait, c’est une sorte de papyrus qui est fabriqué à partir de l’écorce de cet arbuste. qui après avoir été broyée, bouillie et malaxée, devient une pâte. Celle-ci peut être décorée de fleurs ou de feuilles disposées en jolis motifs, tous différents en fonction de l’imagination du fabricant. Le tout est par la suite séché au soleil voire au clair de lune. D’une couleur blanc-cassé, ce papier décoratif est utilisé en tant que papier à lettres, enveloppes, cartes-postale et autres objets de décorations tels qu’abats-jour voire des sacs. L’Antaimoro est un des fleurons de l’artisanat Malgache.

dsc_1079

Ecorce d’avoha / Avoha’s bark

fullsizerender

Avoha

antemoro-4

Antaimoro (or Antemoro) hand-made paper is made from the Havoha (or Avoha) tree bark, growing in the South-East of Madagascar. It is a sort of papyrus made from boiled, kneaded and then smoothed bark of the tree. The bark is transformed into paste with water, then spread and decorated by hand with plants, leaves or local flowers and dried in the sun or under the moon. This cream-coloured decorative paper is used to make lampshades, envelopes, cards, albums, tapestry and home decoration and even bags. One of the best-seller of the Malagasy arts and crafts.

antemoro

De nos jours, la principale production se trouve à Ambalavao, voir la carte.

img_1332

Nowadays, one can see the paper making process in the town of Ambalavao, see the above map.

Un peu d’Histoire :
Initialement le papier Antemoro était utilisé par l’ethnie Antemoro, vivant dans le sud-est de l’île de Madagascar. Selon la tradition, ce papier ne pouvait servir que pour le “Sourabe” ou « Sourabé » signifiant littéralement « la grande écriture », sorte de calligraphie Malgache. Il est intéressant de noter que « l’industrie » a pour origine le 7ème siècle.

A l’époque, l’écorce de l’Avoha était bouillie dans un mélange de cendres et d’eau, puis martelé, jusqu’à l’obtention d’une purée très fine. Celle-ci était étendue sur des feuilles de bananiers pour qu’elle sèche au soleil. En ce temps là, le décor était composé uniquement que de feuilles vertes, pas de fleurs.

t-sorab

Sourabe / Sorabe

Some History :
The Antemoro paper was used by the Antemoro tribe, living in the South-East of Madagascar. According to tradition the paper could only be used for the “Sorabe”, which is Arab-Malagasy calligraphy. Amazing to know that the « industry » started in the 7th century…

At first, this paper was made by boiling the Havoha peel with ashes and water, pounding it to a fine mash and then applied (spread) on banana leaves to be dried in the sun. At that time, flowers were not used, but only green leaves.

antemoro-3

Si vous souhaitez savoir encore plus quant au papier Antaimoro, son procédé de fabrication, rendez vous sur le blog de mon amie, Anita, qui vit à Madagascar. Elle connaît beaucoup de choses à ce sujet. De surcroît, ses photos vous donneront un aperçu complet du procédé de fabrication.

If you want to know more about how Antaimoro is made, please don’t hesitate to visit my friend Anita’s blog, she is living in Madagascar and has a lot of knowledge about Antemoro… In addition, her photos give you a perfect view about each step of the manufacturing process.

antemoro-1