Tags

, , , , , , ,

On pourrait penser que sa voisine, la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg pourrait lui faire de l’ombre, mais l’oeil curieux découvre, à l’angle de la Place, l’un des édifices les plus originaux d’Alsace:

Maison Kammerzell

Photo 29-11-2014 09 56 26

Cette antique demeure médiévale regroupe en elle seule diverses facettes de l’art traditionnel alsacien à travers les siècles : peintures murales, architecture…

Photo 28-11-2014 11 12 49

Quelques dates pour situer l’histoire de la Maison Kammerzell : elle fut construite en 1427, entre 1467 (année où le rez-de-chaussée est reconstruit en pierres) et 1589 (année de construction des étages), son décor architectural est élaboré, tel que l’on peut l’admirer aujourd’hui. Philippe-François Kammerzell l’achète en 1846 et lui donne son nom actuel. Mais avant lui plusieurs propriétaires se sont succédés, d’ailleurs leur nom est inscrit sur les murs du deuxième étage (non accessible le soir de notre visite). Finalement, en 1879, la Maison Kammerzell est mise aux enchères publiques et est adjugée à l’Oeuvre Notre-Dame, à qui elle appartient encore de nos jours. A noter que depuis le XVIème siècle, Maison Kammerzell est classée Monument Historique.

Photo 28-11-2014 11 12 25

Vous remarquerez l’originalité des fenêtres en cul de bouteilles… et pourrez admirer sur les murs du rez-de-chaussée les fresques du peintre alsacien Léo Schnug, réalisées en 1904 et 1905. Elles sont peintes à l’huile dans un camaïeu de tons lie-de-vin, ocre et marron.

Photo 28-11-2014 11 13 05

Photo 28-11-2014 11 13 20Photo 28-11-2014 11 13 49Photo 28-11-2014 11 15 14

Mais, la Maison Kammerzell n’a pas qu’un seul atout l’Histoire, elle est également connue pour sa gastronomie, cette « alliage » permet de goûter aux spécialités de la cuisine d’Alsace dans un cadre chaleureux. Les gourmets du monde entier viennent y savourer le filet de sandre, et la fameuse choucroute aux trois poissons…

Photo 28-11-2014 11 14 28

Composée de chou, certainement cultivé à Krautergersheim, de flétan, saumon et haddock, il est de tradition de déguster les poissons dans cet ordre, afin de découvrir chaque finesse et chaque saveur, de ce fait aller “crescendo” en goût… Créé en 1970 par le chef Guy-Pierre Baumann, ce plat est devenu un incontournable de la gastronomie alsacienne.

Photo 28-11-2014 11 14 42

Pour finir sur une note sucrée, l’île flottante et sa crème vanille bourbon… Tout est dit!

Photo 28-11-2014 11 15 36

Photo 28-11-2014 11 15 53N’hésitez pas y faire escale si vous visitez Strasbourg!

Photo 28-11-2014 11 14 06