Tags

, , , , , , , ,

Photo 29-06-2014 15 48 34

Nous avons eu la chance de pouvoir passer quelques heures sur cette petite île au large du Conquet, en 40 minutes nous y étions. Merci Anne-Marie et Philippe !

Photo 29-06-2014 14 30 02

Départ du Conquet

Photo 29-06-2014 14 31 07

Phare de Kermorvan

A l'approche de l'île Molène

A l’approche de l’île Molène

Photo 29-06-2014 15 22 23 (1)

Ile Molène, son nom fait rêver … en breton « Moal Enez » : « moal » : chauve et « enez »: île. On pourrait effectivement dire l’île chauve, peu d’arbres, le plus haut sommet est à 26 mètres au dessus du niveau de la mer. Des plages de sable blanc, une eau turquoise, on se croirait au bout du monde. D’une superficie de 72 hectares, l’île mesure 1,2km de long et 800m de large. Environ 215 Molénais y vivent toute l’année et sont rejoints par environ 800 autres durant l’été.

Photo 29-06-2014 15 23 46 (1)

Les marées selon les heures de la journée, font que les paysages ne sont jamais les mêmes, Molène n’y échappe pas. Nous y avons passé 2 heures avec des points de vue différents à l’arrivée et au départ.

Photo 29-06-2014 15 35 59

Photo 29-06-2014 16 42 58

Photo 29-06-2014 16 52 49

L’archipel de Molène est constitué de 7 îles principales et de dizaines d’îlots, ceux-ci apparaissent et disparaissent en fonction des marées,  ce qui ajoute un côté mystérieux et qui fait que Molène ne ressemble à aucune autre île… Pour avoir entendu un Molènais, l’identité insulaire doit être respectée et écoutée.
Une particularité : Le « Lédénès de Molène », relié à l’île de Molène par un cordon de galets à marée basse. “Ledenez vras” signifie en breton « grande presqu’île ».

Photo 06-07-2014 10 23 09

Avant la 2ème guerre mondiale, à Molène la pêche était pratiquée par une trentaine de  bateaux à moteur et une vingtaine bateaux à voiles, 200 familles vivaient uniquement du produit de la pêche.

Photo 29-06-2014 16 42 01

Photo 29-06-2014 15 38 02

Photo 29-06-2014 15 49 57

Vers le milieu du 20e siècle, chaque famille se partageait la grève et l’estran en parcelles où chacune ramassait le goémon, appelé localement « pioka », il était séché au soleil, puis vendu aux usines « sur le continent ». Chaque famille possédait du terrain, de toutes petites parcelles entourées d’un muret et délimités par des bornes appelées « arces », il y avait aussi des élevages de moutons ou de cochons. A noter que ce n’est qu’en mars 1938 que l’électricité est parvenue à Molène, pour quelques heures par jour seulement au début.

Photo 29-06-2014 15 56 00

Photo 29-06-2014 16 59 29 Photo 29-06-2014 17 18 36 Photo 29-06-2014 17 32 02 Photo 29-06-2014 17 32 24
Photo 29-06-2014 16 00 30

Photo 29-06-2014 17 34 34

Photo 29-06-2014 17 20 18

Canot de sauvetage

 « Qui voit Molène, voit sa peine.

Qui voit Ouessant, voit son sang. Qui voit Sein, voit sa fin. »

"Drummond Castle"

“Drummond Castle”

Ce dicton est bien connu de tous les marins. Le Fromveur, dont le nom signifie « grand courant », passe dans les abords de Molène et,  est de tout temps redouté des marins, d’où les nombreux naufrages produits aux environs de l’île. Notamment, celui du paquebot Anglais, « Drummond Castle » est resté gravé dans la mémoire des Molénais.  Après avoir heurté un récif dans la nuit du 16 juin 1896, il coula en 15 minutes dans le passage du Fromveur, et n’a laissé que 3 survivants sur les 361 personnes embarquées (248 passagers et 113 hommes d’équipage), une majorité d’anglais. Le paquebot revenait d’une croisière au Cap de Bonne Espérance, Afrique du Sud. Les insulaires firent preuve de dévouement en organisant les secours, firent des linceuls avec leurs draps puis veillèrent les morts avant de les enterrer dans le petit cimetière de l’île

Photo 29-06-2014 17 11 18

Tombes des naufragés du “Drummond Castle” au cimetière de Molène

Photo 29-06-2014 17 11 36

Pour les remercier, la Reine Victoria, offrit aux Molénais une citerne d’eau douce complétée par un impluvium ainsi qu’une horloge pour le clocher de l’église.

Photo 29-06-2014 17 12 24

Tombe d’un marin mort en mer

Actuellement, l’eau est recueillie dans un impluvium de 1 500 m3 et la plupart des habitations possèdent leur propre citerne alimentée par les eaux de pluie. Quant à l’électricité, elle est produite sur l’île, grâce à un groupe électrogène fonctionnant au gazole.

Photo 29-06-2014 16 27 47

Eglise Saint-Ronan

Autrefois il y avait sur l’île une chapelle dédiée à la Vierge Marie située dans l’ancien cimetière, mais elle était trop petite pour la population. Elle fut reconstruite en 1776. Elle dura à peine 100 ans, le toît ayant été complètement détruit par une tempête en 1840. L’actuelle église Saint-Ronan, en forme de croix latine, fut reconstruite en 1881.

Photo 29-06-2014 17 09 42

Ex-voto à l’Eglise Saint-Ronan, Molène

L’île est sans voitures, seules quelques véhicules et tracteurs permettent le transport de marchandises et de matériaux, mais l’essentiel des déplacements se fait à pied, étant donné les distances peu importantes.

Photo 29-06-2014 16 12 19

Photo 29-06-2014 16 07 04

 

Le momument aux morts est particulièrement émouvant

Le momument aux morts est particulièrement émouvant

Les habitants de Molène ont longtemps vécu à l’heure solaire, refusant l’heure légale en vigueur officiellement en France, mais ce n’est plus le cas désormais sauf au restaurant « Kastel Swann », anciennement « Kastel an Daol », qui fonctionne toujours à l’heure solaire, décalée donc de deux heures l’été par rapport à « l’heure continentale »…

Une escapade que nous qualifierons de « short but sweet »…

Photo 29-06-2014 17 01 59

Photo 29-06-2014 18 04 43

…Kenavo Moal Enez…

Allez à Molène, vous ne serez pas déçus !